Chargé d’accueil dans l’ère post-covid : Ce qui pourrait changer


La perspective de s’inscrire dans une dynamique de relance économique, amène les entreprises à repenser leurs organisations. Mesures sanitaires renforcées et élargies, gestion spécifique des locaux professionnels et de leur utilisation, autant de missions qui pourraient être dévolues aux chargés d’accueil. Explications. 

L’heure de la relance économique a sonné ! Pour créer les conditions d’une reprise rapide d’une activité normale, il s’agit de tirer les enseignements de longs mois de crise sanitaire. Alors que cette période trouble a profondément transformé le monde du travail, de nombreux métiers seront amenés à évoluer, à se réinventer. Les chargés d’accueil ont été en première ligne durant toute la crise de la COVID-19, assurant l’un des derniers liens entre les entreprises et leur écosystème de collaborateurs, clients et partenaires. Mais sous l’effet de l’adoption massive du télétravail, les flux humains dans les locaux des entreprises ont été drastiquement réduits. Moins d’interactions humaines, plus de technicité dans la gestion de l’accueil, le contexte sanitaire constitue une réelle opportunité de réinventer un métier. 

Garants du respect des gestes barrière

Parce qu’ils sont le premier point de contact entre une entreprise et ses visiteurs, les chargés d’accueil sont les premiers garants du respect des gestes barrière. Rappels des précautions sanitaires, distribution de masques de protection ou de gel hydroalcoolique, ils doivent également être en mesure de faire acte de pédagogie pour convaincre les visiteurs de respecter les protocoles d’usages et les règlements internes des entreprises. Autant de responsabilités nouvelles qui impliquent des savoir-faire spécifiques et une sensibilité particulière

Entretenir le lien entre l’entreprise et les télétravailleurs

Le télétravail s’est instauré dans les usages des collaborateurs. Rares seront désormais les organisations dont les effectifs seront à 100% présents en permanence dans les locaux de l’entreprise. Le travail à distance, réponse à l’exigence de flexibilité des salariés et de maîtrise des coûts des entreprises, va induire de nouvelles missions pour les chargés d’accueil qui pourront faire suivre les courriers physiques adressés aux collaborateurs vers leur domicile par exemple, jouant alors le rôle d’indispensable trait d’union entre les équipes.

Des missions d’Office Manager élargies

Même si les collaborateurs sont moins nombreux dans les locaux des entreprises, leurs interactions devront faire l’objet d’un encadrement plus rigoureux sur le plan sanitaire. Les chargés d’accueil sont la clé de voûte de l’organisation de ces interactions. Gestion des salles de réunion et des espaces de co-working internes, suivi du nombre de personnes présentes sur le site dans le respect de la jauge maximale autorisée, assistance aux collaborateurs présents, les personnes en charge de l’accueil pourront également veiller à la gestion de l’aération des locaux, au renouvellement des masques de protection, ou encore commander des plateaux-repas pour les collaborateurs physiquement présents dans l’entreprise. Afin d’assurer ces missions toujours plus stratégiques, les chargés d’accueil devront bénéficier de formations spécifiques. Compétences élargies, responsabilités augmentées, autant de réalités qui placent les métiers de l’accueil au centre des stratégies des organisations dans l’ère post-Covid

Chargé d’accueil dans l’ère post-covid : Ce qui pourrait changer
Partagez
Tweetez
Partagez