Rencontre avec Eric – #SEEPH2018


Le Groupe Pénélope est engagé depuis de nombreuses années dans une politique volontariste d’emploi des personnes en situation de handicap. Cet engagement s’est concrétisé, entre autres, par la création d’une mission handicap qui oeuvre, sous la direction d’Emilie Garnier-Vivien, à l’intégration et au maintien dans l’emploi de nos salariés en situation de handicap.

Dans le cadre de la #SEEPH2018, nous avons voulu mettre à l’honneur quelques uns de nos collaborateurs qui bénéficient aujourd’hui du soutien de la mission handicap du Groupe Pénélope. Dans cet article nous découvrons le témoignage de Eric, hôte d’accueil au sein du Groupe Pénélope.

 

J’ai connu Pénélope sur le salon de l’emploi handicap en 2011 à Paris. J’ai été chaleureusement accueilli par Emilie Garnier-Vivien sur le stand de Pénélope.

J’ai une maîtrise d’anglais et j’ai longtemps travaillé sur des plateformes d’appels téléphoniques. Ce travail me convenait bien, mais lorsque je suis tombé malade, je ne pouvais plus exercer ce métier en raison d’un stress important et de l’impossibilité pour moi de travailler à temps plein. J’ai dû par la suite suivre une reconversion, initialement dans l’informatique, mais là encore je me suis retrouvé au téléphone… Grâce à Pénélope, j’ai découvert l’accueil et ce, avec un contrat adapté à mes besoins, un temps partiel.

J’ai été reçu pour un entretien très rapidement après le salon. Puis au bout de quelque temps j’ai été affecté sur mon premier site. J ‘ai alors compris que j’avais une réelle affinité avec ce métier. On m’a nommé au sein d’un grand musée parisien où je suis resté six ans. J’ai ensuite été affecté  sur un nouveau site. Mes problèmes de santé se sont aggravés  pendant un an, et la mission handicap a su me proposer un poste compatible avec mon état de santé. Cela fait quelques mois maintenant que j’ai repris mon poste et je suis très heureux de mon nouveau site.

Tout au long de ces sept années passées chez Pénélope, de par mon état de santé j’ai eu besoin d’aménagements de poste. Il était impératif pour moi d’avoir un travail uniquement l’après midi sur un volume horaire hebdomadaire n’excédant pas 25 heures. De plus, il me fallait un nombre de tâches limitées permettant de reprendre mon souffle plusieurs fois dans la journée afin de doser mon effort et de fournir un accueil de qualité.

La mission handicap est nécessaire dans une entreprise afin que tout le monde puisse être considéré à compétences égales comme un employé à part entière. J’ai moi-même souvent fait appel à la mission handicap, mes demandes ont  toujours été reçues  avec bienveillance et compréhension.

Me concernant, la plupart des clients étaient au courant de mon statut de travailleur handicapé. Je me suis rapidement aperçu que ça ne changeait pas leur attitude à mon égard. Je me suis donc bien intégré sur les différents sites, à chaque fois avec tout le soutien de la mission handicap et des clients Pénélope.

Eric, hôte d’accueil au sein du Groupe Pénélope

Rencontre avec Eric – #SEEPH2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez